• Dialogues

    Charles dit :

    Tous les loups ne sont pas de la même sorte, il en est d'une humeur accorte, sans bruit, sans fiel et sans courroux, qui privés, complaisants et doux, suivent les jeunes demoiselles jusque dans les maisons, jusque dans les ruelles, mais hélas ! qui ne sait que ces loups doucereux, de tous les loups sont les plus dangereux.

    Marine dit :

    Tu veux dire que les salauds se différencient sans leur surnoiserie ? Et que les plus dangeureux sont ceux qui, en apparence, galants, charmants, ne sont que des baratineurs, et une fois qu'ils t'ont repéré, ils ne te lâchent plus, jusqu'à ce qu'ils parviennent à te sauter ? C'est ça ? 

    Jean-Jacques dit :

    A force de querelles, de coups, de lectures dérobées et mal choisies, mon humeur devint taciturne, sauvage ; ma tête commençait à s'altérer, et je vivais en vrai loup-garou.

    Marine dit :

    On ne t'a pas demandé de nous prouver que tu es un grand littéraire dans l'âme Jean-Jacques, et pas la peine non plus de justifier ton sale caractère !

    Jean-Paul dit :

    Restait le patriarche : il ressemblait tant à Dieu le père qu'on le prenait souvent pour lui.

    Marine dit :

    Alors là je suis jalouse, j'ai même pas de papa moi ! Tu me le prête dis ?

    Pierre-Augustin dit  :

    La République des lettres est celle des loups, toujours armés les uns contre les autres, et livrés au mépris où ce risible acharnement les conduit, tous les insectes, les moustiques, les cousins, les critiques, les envieux, les feuillistes, les libraires, les censeurs, et tout ce qui s'attache à la peau des malheureux gens de lettre, achevait de déchiqueter et sucer le peu de substance qu'il leur restait; fatigué d'écrire, ennuyé de moi, dégoûté des autres, abimé de dettes et léger d'argent; à la fin convaincu que l'utile revenu du rasoir est préférable aux vains honneurs de la plume.

    Marine ne dit rien. Elle ne dit plus rien, car Pierre-Augustin lui a cloué le bec.

    Et toc.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Février 2008 à 22:36
    Stop. Love.
    J'suis d'accord avec tout. J'aime tout. Je digère tout. J'adore tout. J'idole tout. J'admire tout. J'acquière tout. Sauf. Sauf. Et juste. Sauf. Que Marine ne s'arrête pas De parler. De Juger. D'argumenter. De comprendre. De regarder. D'imaginer.
    2
    Ib.
    Mercredi 19 Mars 2008 à 23:08
    ecrits vains.
    Une plume qui n'est pas brossée peut encore glisser sur le papier. Enfin. Mon cul, c'est toujours du poulet !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :